Accueil » Revenu passif
Revenu passif 2018-09-14T06:57:43+00:00

Revenu passif

La recherche de l’argent est devenue un impératif indiscutable dans notre monde. Nous cherchons par tous les moyens dont nous disposons à trouver de l’argent et à maximiser nos revenus. Si la tendance la plus massivement connue et adoptée est de trouver un job pour être salarié, ce n’est malheureusement pas la meilleure façon de se faire beaucoup d’argent sans trop se gêner. À la place, il est plus indiqué d’opter pour un revenu de type passif afin de profiter des nombreux avantages qu’il offre pour se faire le maximum d’argent tout en limitant le temps de travail nécessaire pour gagner ce dernier. Définition, principe, procédé de création ou différents avantages, faisons le tour sur le revenu passif à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un revenu passif ?

Par principe, un revenu est dit passif lorsque sa perception et son maintien ne nécessitent qu’un minimum d’effort, ou quasiment aucun effort de la part de son bénéficiaire. Autrement dit, on peut considérer que votre revenu est passif s’il ne dépend pas du temps et du travail que vous fournissez pour l’obtenir. Que vous travailliez ou pas, ce revenu vous est périodiquement garanti. Toutefois, ce type de revenu est forcément le résultat de longs efforts acharnés et d’un investissement financier assez conséquent.

Revenu passif vs revenu actif : quelles différences ?

Un revenu est dit actif lorsqu’il dépend étroitement du temps et de l’intensité du travail que vous devez fournir pour l’avoir. La différence fondamentale entre ces deux types de revenus c’est qu’avec le premier (le revenu actif), vous êtes obligé de travailler constamment pour le percevoir (sans travail pas de revenu). Mais avec le second, que vous y consacriez du temps de travail ou pas, le revenu est garanti et vous le touchez même si vous n’avez pas levé votre petit doigt durant tout le mois ou la période donnée. Afin d’y voir plus clair, nous allons énumérer trois exemples de chaque type de revenu.

Trois exemples de revenu actif

Les exemples de revenu actif sont légion, car c’est le type de revenu le plus courant. Pour n’en citer que trois, on a par exemple :

  • les revenus d’un commerçant :si vous ne vendez rien, vous n’avez pas de revenu. Le revenu d’un commerçant dépend donc du temps de travail qu’il passe à promouvoir et vendre ses produits.
  • les revenus d’un agent immobilier :la gestion immobilière pour des clients permet d’avoir un revenu actif, car ce revenu en question dépend des performances et du travail de l’agent immobilier.
  • Les revenus d’un salarié :étant donné que son revenu est subordonné à sa présence permanente au poste durant le mois, le revenu mensuel du salarié est un revenu actif.

Trois exemples de revenu passif

Ce type de revenu est un peu moins courant même s’il en existe quand même un bon nombre. On peut citer en exemple :

  • les gains d’un investissement boursier :les fluctuations se font toutes seules, il vous suffit donc de bien faire votre prévision de départ et de croiser les bras (et les doigts) pour gagner votre argent à la fin. L’investissement en bourse est d’ailleurs un type de revenu passif massivement adopté de nos jours.
  • le loyer d’une mise en location :appartement, maison, etc., quand vous mettez un bien en location, vous n’avez pas à travailler avant de percevoir un revenu à la fin du mois (ou selon les modalités contractuelles), ce type de revenu est donc passif.
  • les parts issues de la vente de votre ouvrage :sans avoir besoin de travailler chaque fois pour ça, vous touchez une part sur chaque vente de votre ouvrage, c’est un revenu garanti et indépendant de votre effort de travail.

Pourquoi préférer un complément de salaire qui génère un revenu passif ?

Il n’est pas rare de voir certaines personnes cumuler deux, trois voire quatre jobs pour les plus résistants afin de maximiser leurs revenus à la fin du mois. Cependant, la remarque générale est que beaucoup misent sur des revenus actifs comme alternatives pour complément de salaire. Si cette alternative est rentable pour certains, elle est toutefois dans la majorité des cas épuisante, énergivore et même éreintante à la longue. La meilleure option est de miser sur un complément de salaire qui génère un revenu passif. Les raisons qui devraient motiver ce choix sont les suivantes :

  • économie de temps et d’énergie : avec une source de revenus passive, vous dépensez votre énergie et votre investissement une fois pour toutes. Au lieu de travailler avec la même intensité des deux côtés chaque mois, il est beaucoup plus simple d’investir votre temps et votre énergie dans un complément de salaire indépendant de votre intensité de travail dans cette activité.
  • meilleur rendement dans l’activité principale : chasser deux lièvres à la fois est toujours une tâche très compliquée sinon quasiment impossible à accomplir. En optant pour une activité à revenu passif comme complément de salaire, vous pouvez mieux vous concentrer sur l’activité principale et surtout, éviter de l’affecter négativement en consacrant trop de temps et d’énergie à votre activité secondaire. On ne voudrait surtout pas que le complément d’activité en arrive à causer la perte de l’activité principale.
  • investissement à long terme : un complément de salaire à revenu passif est une garantie de revenu supplémentaire sur une longue période. Vous jouissez donc des fruits de vos efforts pendant une période assez longue et déterminée par vous-même sans avoir à renouveler constamment ces efforts.

Dans quel cas dois-je me constituer un revenu passif ?

Avoir un revenu passif peut servir dans plusieurs cas. Les plus importants sont les suivants :

  • un voyage de très longue durée : avez-vous besoin de partir en voyage toute l’année ? Un revenu passif est le meilleur moyen de continuer à te faire de l’argent sans trop te gêner. Étant donné qu’il n’implique pas une présence physique et permanente, c’est le moyen idéal pour assurer durant un voyage.
  • avoir du temps libre pour profiter de la vie et de sa famille :qui n’aime pas profiter de la vie et passer du temps avec sa famille ? De nombreuses personnes en tout cas. Si tu fais partie de ces personnes, tu ferais mieux d’opter pour un revenu passif pour être tranquille avec ta famille pendant que l’argent arrive tout seul. Qui dit revenu passif dit plus de temps libre.
  • acquérir une indépendance financière :le revenu passif ne permet pas que de faire de l’agent en dépensant moins d’efforts, il permet très souvent de faire beaucoup plus d’argent que d’habitude. C’est donc un moyen idéal pour devenir financièrement indépendant.
  • devenir riche :autant le dire clairement, on ne devient pas riche avec les revenus actifs ! Les revenus passifs sont ceux qui génèrent le plus d’argent et qui permettent de le multiplier plus facilement. Si vous jetez un coup d’œil sur les plus riches fortunes du monde, vous rendrez rapidement compte qu’ils n’ont pas des revenus actifs, mais plutôt des revenus passifs. C’est là un indicateur assez significatif des possibilités offertes par le revenu passif.

Dans quels cas avoir un complément de revenus actif ?

Le complément de revenu actif est une alternative indiquée quand le but est de satisfaire un besoin ponctuel ou lié au démarrage d’une activité. Voici quelques exemples de cas assez courants :

  • gagner de l’argentsupplémentaire pour constituer un capital ou démarrer un projet : le complément de revenu actif permet d’avoir un complément d’argent à court terme (contrairement au revenu passif). Il constitue donc une alternative idéale si vous n’avez pas de capital ou si vous partez de zéro.
  • rembourser des crédits : les raisons sont les mêmes ici. Un complément de crédit de revenus actif permet de toucher le revenu plus rapidement pour un remboursement d’un crédit auto, d’un crédit à la consommation ou d’un achat en plusieurs fois.

Revenu passif et liberté financière

La liberté financière est un idéal que nous désirons tous atteindre. C’est la clé pour vivre une vie plus paisible, plus tranquille et plus comblée. Pour l’atteindre, il faut impérativement que l’argent généré par l’individu ne soit pas proportionnel à son temps de travail. Il doit le surpasser et constituer si possible son double ou son triple. Avec un revenu actif, c’est carrément mission impossible. La meilleure solution pour atteindre l’indépendance financière est de créer un revenu passif. Il permet de générer une quantité d’argent supérieur au temps passé à travailler.

Pour résumer, la liberté financière est la situation dans laquelle vos dépenses sont bien inférieures à vos revenus. Et si les revenus actifs permettent de gagner l’essentiel pour survivre ou pour bien vivre, les revenus de type passifs vous permettront d’atteindre plus facilement cette indépendance financière tant souhaitée.

Quel revenu passif créer ?

Si des exemples de revenus passifs ont été donnés plus haut, voici quelques revenus passifs qu’il serait peu compliqué, simple et rentable de créer.

L’immobilier

C’est l’un des secteurs les plus proliférants actuellement avec un système de fonctionnement assez simple et peu contraignant. L’immobilier locatif est un excellent moyen de créer une source de revenus passive. Le principe est tout bête. Vous investissez du temps, de l’énergie, du management, de la stratégie, des mesures de gestion et bien sûr de l’argent dans la construction d’un immeuble destiné à la location.

Une fois que cette étape est terminée, la plus grosse part du travail est faite. Il ne vous reste plus qu’à trouver des locataires dans votre immeuble pour non seulement récupérer dans un premier temps votre investissement de départ, mais ensuite faire un profit continu et à long terme grâce à la perception de loyer à chaque fin du mois ou selon une période définie contractuellement. Pour plus de rentabilité, vous pouvez d’ailleurs opter pour les locations de courtes durées (airbnb). De nombreuses possibilités s’offrent à vous.

L’entrepreneuriat

En alternative à l’immobilier, l’entrepreneuriat est aussi un bon moyen de créer un revenu passif, en témoigne son essor fulgurant ces dernières années. Dans ce secteur, deux grandes options s’offrent à vous :

  • créer une startup :les startups sont les entreprises d’aujourd’hui, mais surtout les entreprises de futur. Je m’explique. En créant une startup, il ne faut pas s’attendre à avoir un salaire pendant une, voire deux années. Autant être prévenu, une startup demande beaucoup de temps et d’argent même si à la longue, les fruits sont délicieux. C’est donc un réel investissement à long terme.
  • business online :un secteur de plus en plus en vogue de nos jours, le business en ligne est un excellent moyen de créer un revenu passif. Du dropshipping à la vente de formation en ligne, tout est permis. Ce secteur a d’ailleurs l’avantage d’être très pratique et aussi moins énergivore pour le bénéficiaire. Vous pouvez même travailler depuis votre tablette ou votre smartphone chez vous ou au boulot. D’ailleurs, la vente en ligne pèse aujourd’hui à elle seule, 10,2 % des ventes totales de détails dans le monde avec un chiffre d’affaires s’élevant à 2304 milliards en 2017. Les statistiques parlent d’eux-mêmes.

La Bourse

Si elle arrive en troisième position, ce n’est pas par hasard. En effet, il est recommandé de ne s’y lancer que quand les deux autres types de revenus passifs sont bien investis. Si vous n’êtes pas un expert ou que vous êtes carrément un débutant, vous devriez prendre le temps de bien vous renseigner et vous familiariser avec le milieu avant de vous lancer. Vous pouvez commencer en investissant dans des ETF qui existent pratiquement dans tous les domaines. Pour infos, les ETF (Exchange Trade Funds) sont des instruments financiers cotés en bourse qui permettent de faire une reproduction en temps réel de l’évolution de l’indice boursier. Ils permettent en gros de facilité le suivi de l’activité boursière en temps réel facilitant la tâche aux moins habitués du domaine.

Comment créer concrètement un revenu passif ?

Pour créer un revenu passif, il vous faut évidemment et impérativement de l’argent pour commencer. Pour un business en ligne par exemple, il vous faudra prévoir au moins 2000 euros. Si vous n’avez pas assez d’argent pour débuter, il vous faudra d’abord commencer par augmenter vos revenus en passant par un complément de salaire actif tout en diminuant conséquemment vos dépenses. Pendant ce temps, vous pourrez vous former avec des livres, des tutos ou n’importe quel outil ou source fiable d’information. La formule pour créer un revenu passif serait donc la suivante : Revenu passif = Capital de départ + Formation. Allons dans les détails de chaque partie.

Le capital de départ

Il dépend du secteur que vous décidez d’embrasser.

  • dans le secteur de l’immobilier :ici, il vous faut un capital de départ compris entre 5 000 et 10 000 euros. Cet argent n’est pas destiné à faire un apport, mais il constitue une trésorerie de sécurité. C’est l’équivalent d’un fonds de roulement dans une société.
  • dans le business en ligne :pour démarrer sereinement, les évaluations estiment le capital de départ à près de 1000 euros. Évidemment, ce montant est susceptible de varier en fonction des spécifiés de votre activité en ligne.
  • dans la bourse :en ce qui concerne la bourse, il n’y a pas vraiment de capital de départ prédéfini et estimable. Cela dépend en effet des objectifs que chacun attend de son revenu passif et de votre capacité d’investissement.

La Formation

Cette partie est toute aussi importante que le capital. Peut-être même plus. Si vous investissez votre capital de départ et que vous gérez mal ensuite, vous aurez perdu votre temps et surtout votre argent. « L’ignorance coûte cher » dit-on, dans ce domaine, c’est littéralement vrai.

Pour débuter, vous pouvez trouver des formations d’environ 100 € sur le sujet qui vous intéresse. Ensuite, vous pouvez passer à des formations plus grosses en misant sur un budget qui varie de 400 € à 1500 €. Évidemment, cela représente une somme assez importante. Mais, la réalité est que si vous n’êtes pas prêt à investir ces sommes d’argent dans votre éducation, je pense qu’il n’est pas nécessaire que vous continuiez à rêver de devenir financièrement indépendant ni riche. Les erreurs que vous allez éviter et les bonnes stratégies que vous allez apprendre avec des formations vous permettront de gagner largement plus d’argent que ce que vous allez en dépenser. Cela ne s’appelle pas investissement pour le plaisir. C’est bien là tout le principe et la raison d’être d’un investissement.

À quels résultats faut-il s’attendre avec des revenus passifs ?

Le principe, le fonctionnement, le mode de création, beaucoup de facettes des revenus passifs ont été démontrés jusque-là. Concentrons-nous maintenant sur ce que ce type de revenu peut vous apporter concrètement en matière de résultats profitables et rentables au vu de l’investissement qu’il nécessite. Les plus importants sont bien sûr d’ordre économique, mais ce n’est en plus pas le seul domaine qui est concerné.

L’argent travaille pour vous

L’ordre normal de notre monde, c’est bien que l’homme travaille pour avoir l’argent. Mais en optant pour ce type de revenu, c’est l’argent qui travaille pour vous. En effet, avec les revenus passifs, vous allez gagner de l’argent même quand vous ne travaillez pas. C’est le premier et le plus gros avantage que vous avez quand vous arrivez à mettre en place ce type de revenu. Au début, vous travaillerez certes pour l’argent, mais à la longue, c’est finalement le contraire qui se produira. Votre argent travaillera pour vous, fructifiant et multipliant ainsi de façon considérable votre investissement de départ.

Accumulation d’argent

Il est désormais évident que les premiers gains mettront un certain temps à venir parce que les revenus passifs sont uniquement à moyen et à long terme contrairement à ceux actifs. Mais une fois que vous commencez à gagner, vous accumulez de l’argent facilement et assez rapidement. En mathématique, cela s’appelle une intégrale. Ce résultat vaut bien le sacrifice fait pendant les débuts.

Les intérêts composés

En optant pour un revenu de type passif, le capital peut être placé à intérêts composés. Pour information, un capital est placé à intérêt composé lorsque les intérêts de chaque période sont incorporés au capital pour l’augmenter progressivement et porter des intérêts à leur tour. Cette notion fait donc opposition au système d’intérêt standard où les intérêts ne sont pas réinvestis et ne génèrent donc pas à leurs tours de nouveaux intérêts. Albert Einstein affirmait d’ailleurs dans sa théorie générale de l’investissement que « La force la plus puissante dans l’univers est celle de l’intérêt composé ». Voici une petite courbe pour vous expliquer graphiquement et plus simplement ce principe.

courbe de revenu passif avec intérêts composés

En gros, en plus de l’accumulation de l’argent, si vous réinvestissez l’argent que vous percevez de votre revenu de type passif, vous allez tout simplement créer un effet boule de neige qui multipliera considérablement vos gains qui ne cesseront d’augmenter.

La diminution des risques

Pour finir, il est important de souligner que la mise en place des revenus passifs permet aussi de diminuer considérablement les risques. Si vous voulez devenir financièrement indépendant, il est important et fortement recommandé de constituer plusieurs sources de revenus passifs. En faisant cela, vous diversifiez considérablement vos investissements et cela favorise l’augmentation de vos revenus tout en diminuant dans le même temps votre risque financier.

Pour résumer, il faut retenir que le revenu passif est une forme de revenu qui ne dépend pas de l’intensité de travail, du temps que vous y consacrez et de votre présence physique. C’est le résultat de gros efforts préalables tant sur le plan financier que sur le plan de l’investissement personnel et du management. Il existe de nos jours de nombreuses formes de revenus passifs surtout grâce à l’omniprésence de l’internet et le fort taux de connectivité. Si l’immobilier, l’entrepreneuriat et la bourse sont les secteurs les plus prometteurs, les revenus actifs n’en sont pas moins utiles. Ils vous permettent par exemple de vous constituer un complément de revenu rapide ou de démarrer une activité. La clé de la liberté financière réside toutefois dans la création, l’entretien et la pérennisation d’une activité qui permet d’avoir des revenus passifs. Si vous voulez devenir riche, c’est un passage obligatoire.

Autres articles sur les revenus passifs qui pourrait vous intéresser :