Revenus Passifs : Comment Passer de votre Situation Actuelle à l’Indépendance Financière ? 2019-05-07T00:31:22+00:00

Revenus Passifs : Comment Passer de votre Situation Actuelle à l’Indépendance Financière ?

belle plage avec palmier pour profiter de la vie

Vous le savez, mon objectif est de vous amener votre l’indépendance financière. Mais, grâce aux revenus passifs : comment passer de votre situation actuelle à l’Indépendance Financière ? C’est ce que j’ai expliqué à Gontran. En effet, il est un investisseur débutant, et il en a marre de sa vie monotone. Comme vous. Comme moi avant. Et je lui ai déjà expliqué que cette indépendance, elle viendrait avec des revenus passifs, pas avec des revenus actifs. Des investissements, qui lui donnent l’assurance d’une indépendance financière à vie ! L’indépendance, un rêve pour certains, un avenir pour vous…

Un revenu passif, comme un investissement locatif par exemple, assure une rente à vie. C’est cela, la vraie richesse. Des revenus passifs qui vous permettent une indépendance, une liberté de toutes contraintes extérieures (patron, clients…). La véritable indépendance financière… C’est un objectif de vie.

Une Stratégie Globale d’Investissement

Je vous propose une stratégie, qui vous permette de devenir rentier… et de le rester. J’ai inventé cette méthode pour moi-même. Elle permet de sécuriser votre accession à l’indépendance financière. Elle permet d’y aller pas à pas. Pas de formule magique. Pas de bouton « cliquez ici pour gagner un million d’€uros ». C’est un processus, à suivre, pour devenir rentier de façon sûre et sans retour en arrière. Sans retour au salariat ! C’est mon cheminement, et celui de Gontran.

Ma seule promesse ? Avec de la motivation, vous ne vous reconnaîtrez plus dans 2 mois. Et vous pouvez être libre dans 2 ans… Une vie riche pour quelques efforts. Une indépendance totale. C’est l’objectif que nous nous fixons !

Quand on commence un périple, il faut commencer par définir son itinéraire. Inutile de prendre l’autoroute si on part dans le mauvais sens, non ?

Nous allons passer par les investissements immobiliers, chasser quelques idées reçues et identifier dans quel ordre mettre en place nos revenus passifs.

La méthode FIELD

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui. Voici les étapes de la méthode FIELD :

Finances

Immobilier

Entreprise

Liberté

Diversification

C’est la méthode qui permet d’avoir une indépendance, une vie riche… et de la conserver. Qui vous permet de faire vos choix stratégiques en toute indépendance, loin de conseils éventuellement pas très honnêtes… C’est cela, la vraie richesse ;o) Et, une fois l’indépendance financière atteinte, il serait dommage de revenir à votre vie d’avant !

Finances

Photo d'un chapeau étudiant avec une pièce euro

C’est le démarrage de votre vie d’investisseur. Elle permet d’apprendre les mécanismes financiers. L’éducation nationale vous amène à un travail. L’éducation financière vous amène à la fortune ! Elle vous permet de tracer votre itinéraire en toute indépendance. Grâce à de nouvelles connaissances. La connaissance des revenus passifs. La connaissance de la fiscalité. La connaissance de l’investissement immobilier… C’est une condition pour viser l’indépendance financière…

Durant cette première phase, vous allez apprendre à faire du propre dans vos comptes. Mettre en place des mécanismes automatiques pour assurer les investissements futurs.

On ne va pas se lancer tout de suite dans des investissements immobiliers. Il faut se préparer, pour assurer un investissement locatif.

– Mais pourquoi je ne peux pas commencer à visiter des apparts ?

– Gontran, tu peux commencer comme tu le veux. C’est ta vie. Mais je te conseille de t’octroyer une phase de préparation.

Tu as vécu 34 ans sans tout cela, non ?

– En effet

– Alors je te propose ceci : avant de passer à ton premier investissement locatif, prépare-toi.

– D’accord. Comment ?

– Tout d’abord, et tu le fais aujourd’hui : forme-toi. L’éducation financière n’est pas habituelle. Tes parents, tes profs, ne te l’on pas transmise.

– C’est vrai. Et c’est tout, je viens te voir pour apprendre ?

– Non, tu dois commencer à agir. Tu dois commencer à modifier ton mindset. Ton état d’esprit. C’est la vraie richesse.

80% de ta réussite future, et de tes décisions viendront de ton état d’esprit.

La première chose à faire, c’est de commencer à voir le monde avec un nouveau regard. Celui du riche. Celui de l’investisseur, de l’entrepreneur.

Vous devez effacer des années de croyances limitantes.

Et vous devez définir vos objectifs.

L’objectif Ultime

On va se préparer ensemble à mener une vie riche. Contrairement aux idées reçues, être riche, c’est d’abord dans la tête que ça se passe !

Et pour atteindre l’indépendance financière, il faut bien se préparer… L’indépendance financière passe aussi par l’indépendance de l’esprit ;o) Voyons donc déjà comment définir votre Objectif Ultime.

L’objectif Ultime, c’est celui qui va vous motiver tout au long du périple. Cet objectif, il est personnel. En général, on veut du temps, et de l’argent pour profiter de son temps.

Moi, je préconise d’être plus précis. Prenez le temps de le définir. Posez-vous. Avec votre conjoint, ou seul(e). Définissez ce que vous voulez de votre vie. Ce que vous voulez être dans 5 ans, dans 10 ans. Dans 20 ans.

Si vous êtes ici, c »est parce que votre situation actuelle ne vous convient pas. Mais il n’est pas nécessaire de tout changer. Vous pouvez rêver de choses simples.

Prenez le temps de bien définir votre objectif. C’est lui qui va vous donner l’énergie pour changer de vie. Pour vous changer, vous. Et votre famille. Il doit en valoir le coup.

Hé oui, votre parcours d’investisseur sera semé d’embûches. Et vous devrez faire face à des situations inconnues. Je vais vous donner toutes les clés nécessaires pour bien réagir, mais je ne pourrais pas le faire pour vous. Et ces jours-là, ces jours moins bien, c’est votre Objectif Ultime qui vous donnera la motivation pour continuer.

Parce que, entendons-nous bien : pour y arriver, il ne faut JAMAIS ABANDONNER !!

Formation continue

La formation, la base de connaissances, est indispensable pour éviter les pièges de votre nouvelle vie. Pas d’assistanat. Vous voulez être libre financièrement, vous voulez vivre de vos passions ? Il ne faut compter que sur vous-même. Et vos collègues investisseurs.

– Heu, ça fait un peu peur !

– Oui, c’est normal, c’est nouveau. Mais après, tu verras. Dans ce nouveau monde, je m’y sens bien.

– Pourquoi ?

– Les personnes libres sont plus zen, déjà. Et vivent de leur passion. Ce qui est très important pour être bien dans sa peau.

Ensuite, ils n’y a pas de compétition pour séduire un patron. Chacun vit de sa passion, sans marcher sur l’autre.

– Mais vous êtes en compétition pour les achats immobiliers les plus rentables.

– Oh non, il y a de la place ! Dans le programme de Stratégie Globale d’Investissement, je t’ai donné le montant total de l’immobilier locatif d’habitation en France. C’est un gros gâteau !

– Et du coup, c’est des nouveaux copains ?

Un nouveau réseau de connaissances

– Oui, tu trouveras beaucoup d’investisseurs autour de toi. C’est un nouveau type de personnes, que tu vas rencontrer. Tu vas te construire un réseau. Un réseau de connaissances, d’alliés et potentiellement d’associés !

– D’associés ?

– Oui, quand tu vas vouloir monter des plus gros projets, ou ton entreprise, tu pourras avoir besoin de t’associer. L’union fait la force, souviens-toi. La plupart du temps, tu trouveras tes associés dans les groupes d’investisseurs de ta ville ou dans le Groupe Privé de RevenuPassif ;o)

Ces collègues, ce réseau, va t’apporter l’expérience, les connaissances et les bons contacts pour avancer.

TU NE SERAS PAS TOUT SEUL !

– Mais seul pour prendre mes décisions, c’est ça ?

– Tu auras leurs conseils, mais pas de patron pour t’ordonner quoi que ce soit !!

Le rapport avec le module « Finances » ? Pendant que vous construisez votre premier réseau et que vous vous formez, vous allez optimiser votre situation financière.

La première étape était d’apprendre les mécanismes des flux financiers. L’éducation financière.

La deuxième étape est de vous préparer à investir… L’indépendance financière viendra plus tard…

Des comptes propres

Avant d’aller vers l’indépendance financière, vous allez devoir assainir votre situation financière (si nécessaire). L’éducation financière nous apprend les mécanismes de l’argent (assurance vie, placements, revenu passif, investissement locatif…). Mais elle nous apprend également à gérer notre situation financière personnelle. Voyons cela tout de suite.

Épargner. Et vous payer en premier… C’est la base pour améliorer sa situation financière. Et puis, ça plaira au banquier qui financera nos investissement immobiliers à la deuxième phase ! C’est donc une étape obligatoire sur la route de l’indépendance financière.

Donc, la première action de votre nouvelle vie, c’est d’épurer vos comptes de tous les crédits et charges inutiles.

– Oulaa ! Quoi ?

– Évidemment, ta résidence principale, on va pas la vendre maintenant ! Mais pour le reste, on va faire un coup de ménage…

– Genre ?

– Genre : tu dois restreindre ton train de vie, en douceur. Cela permettra de solder tes crédits à la consommation, paiements en plusieurs fois… C’est ce qui coûte le plus cher !

– Mais j’en ai besoin !

– Ça, c’est l’étape suivante. Pour chacun de tes prochains achats, tu dois te demander : « ai-je vraiment besoin de ça ? ». Est-ce que je serai toujours content de l’avoir dans 2 jours ? Dans 30 jours ? Dans 6 mois ?

– Et ma voiture ?

– Si tu as un crédit dessus, ce n’est pas bon. Tu devrais la vendre pour en acheter une moins chère. Que tu peux payer comptant avec la vente de la première, par exemple. Aujourd’hui, tu finances un passif à crédit, c’est le pire cas financièrement !

– Mais attends, je suis pas prêt à la vendre demain matin !

– Tu as le temps, pour faire tout ça. Justement, profite de ton temps de formation pour faire tout cela en parallèle ;o)

– OK, je vais me donner quelques mois.

– Ça doit juste être fait avant que tu n’investisses massivement dans l’immobilier.

Les avantages

Faire du propre dans vos comptes va vous apporter plusieurs avantages :

  • Vous aider à perdre moins d’argent dans la vie du quotidien
  • Vous préparer à investir au lieu de dépenser
  • Préparer un dossier séduisant pour le banquier lorsque vous en aurez besoin
  • Vous aider à changer de mindset, et devenir un producteur de richesses à la place du consommateur que vous êtes actuellement

L’éducation financière

Cette première phase va vous permettre de comprendre et appliquer les règles de bases de la finance personnelle. Vous allez apprendre à vivre en dessous de vos moyens. Et dégager ainsi le cash nécessaire pour bien investir. Et atteindre l’indépendance financière !

Il faut que vous soyez excédentaire tous les mois (gagnez plus que ce que vous dépensez). Il serait dommage de gagner un revenu passif en n’ayant pas adopté les bonnes habitudes. Un revenu passif perdu bêtement ne vaut pas les efforts que vous allez y mettre :o(

Commencez à apprendre le monde de l’argent avant d’avoir de l’argent, avant d’avoir mis en place votre premier revenu passif. C’est comme cela que vous atteindrez votre indépendance financière.

Robert Kiyosaki, dans « Père Riche, Père Pauvre » : « Les riches n’investissent pas parce qu’ils sont riches, ils sont riches parce qu’ils ont investi »

Son père pauvre, lui, il dépense, il n’investit pas… Il n’est pas sur la route de l’indépendance financière…

Immobilier

La deuxième phase que je propose, sur la route de l’indépendance financière, c’est l’immobilier.

L’investissement immobilier est un très bon vecteur d’enrichissement en France, au travers de revenu passif. Vous pouvez investir avec de l’argent que vous n’avez pas et profiter ainsi de l’effet de levier bancaire. Ce sont vos locataires qui rembourseront le crédit à la banque. Vous, vous jouez un rôle d’entremetteur et vous percevez de l’argent tous les mois en plus du remboursement du crédit (si vous avez bien fait les choses…). Un énorme avantage avec l’investissement locatif, c’est que vous pouvez commencer à investir sans capital au départ. Juste des comptes séduisants, préparés pendant la première phase. Souvenez-vous : améliorer votre situation financière… pour atteindre l’indépendance financière !

Dans beaucoup d’autres pays que la France, l’accès au crédit immobilier n’est pas si aisé. Parfois les taux sont beaucoup plus hauts, ou encore, les durées accordées sont beaucoup plus courtes…

Pour aller vers l’indépendance financière avec l’investissement immobilier, plusieurs stratégies sont offertes :

  • Immeuble de rapport
  • Location courte durée
  • Achat / Revente
  • Division de lot
  • Colocation

Toutes ces stratégies ont leurs avantages et leurs inconvénients, je vous invite à approfondir chacun de ses stratégies. Chacun peut vous assurer un revenu passif. Une combinaison de ses stratégies est conseillée, pour assurer votre indépendance financière à travers ces revenus passifs.

La fiscalité, un point à ne pas négliger

Le « père pauvre » de R. Kiyosaki n’a pas envie de se former à la fiscalité… C’est dommage…

D’une manière générale et plus particulièrement dans le domaine de l’investissement immobilier locatif, ne négligez pas la fiscalité. C’est souvent en fonction de votre fiscalité que les investissements sont rentables… ou des gouffres. Les idées reçues sont souvent mauvaises. L’indépendance financière passe parfois par des formations très spécifiques, comme la fiscalité immobilière. Pas besoin pour ouvrir une assurance vie, mais elle sera très vite rentabilisée au bout de quelques investissements immobiliers. Vous pourrez prendre vos décisions en toute indépendance. Et ils vous assureront alors de véritables revenus passifs.

Pourquoi ?

– Je ne vois pas comment c’est possible ?

– Hé bien, dans l’immobilier, tu vas acheter des biens pour les mettre en location.

– Oui

– Mais le crédit, il est à ton nom (ou celui de ta société). Les locataires vont te payer un loyer et tu vas t’en servir pour rembourser la banque.

– Jusque là, c’est bon

– Et tu vas avoir d’autres charges à payer. À payer toi…

– Ah bon ?

– Les charges de gestion de ton bien (copro, électricité, internet, OM…)

Tu as également la taxe foncière, la CFE, …

– La CFE ?

– La Contribution Foncière des Entreprises. C’est un équivalent de la taxe d’habitation, que paient certains régimes fiscaux, lorsque le locataire ne paie pas la taxe d’habitation…

Et enfin, les impôts. Là, ça va dépendre de ta stratégie fiscale. Société ou nom propre, IS ou IR, meublé ou nu…

– À ce point-là ?

– C’est simple, dans le module correspondant de ma formation, je démontre sur un exemple (appartement de 47m²) qu’on peut avoir deux cas :

  • Fiscalité non-optimisée : 150€ d’impôt / mois
  • Fiscalité optimisée : zéro impôt pendant 15 ans

– Euh… 27 000€ d’écart !

– CQFD ;o)

Vous pouvez gagner de l’argent avec une fiscalité non-optimisée. J’ai rencontré des investisseurs qui achetait avec de gros apports et en nom propre. Malgré cela, ils faisaient du bénéfice, grâce notamment à des achats bien en-dessous du marché ! Mais je vous propose tout un programme pour apprendre à optimiser sa fiscalité, et gagner encore plus vite votre indépendance financière !

Ça n’est pas compliqué… Il suffit d’apprendre. Attention, c’est votre comptable qui fera le boulot et qui vous conseillera le mieux. Mais vous devez, en tant que capitaine du navire de votre vie, être capable de comprendre. D’anticiper et surtout de décider de votre stratégie fiscale.

Bien acheter

La fiscalité et la stratégie ne font pas tout. Après avoir vu la Stratégie Globale d’Investissement qui vous guidera vers l’indépendance financière, il faudra passer à l’action. Et dans l’immobilier, c’est assez concret.

  • Définir sa zone de recherche, ses critères
  • Juger les opportunités que vous trouvez
  • Appeler avec les justes réflexes
  • Visiter et évaluer les travaux
  • Négocier juste et sans être un commercial
  • Trouver la bonne banque
  • Préparer un dossier bancaire parfait
  • Optimiser la case « notaire »
  • Bien mettre en location

Toutes ses compétences, vous allez les acquérir et les mettre à profit. À votre profit.

C’est ainsi que l’investissement immobilier sera votre première source de revenus passifs sur le long terme.

Entreprise

entrepreprise méthode FIELD revenu passif

La troisième phase, c’est le montage d’une entreprise.

Oui, car le vecteur d’enrichissement à la plus forte pente de progression, c’est le business. Les retours sur investissements (ROI) dans le business dépassent de très loin ceux de l’immobilier ou de la bourse. Dans le milieu du business il n’est pas rare de voir un ROI de 2… chaque mois !

Attention ! Un fort ROI vont de paire avec le risque. Hé oui, en créant un business vous prenez plus de risques qu’avec l’immobilier. C’est pourquoi vous devez travailler pour baisser ces risques. Et vous former…

Mj DeMarco, « The Millionaire Fastlane » : le plus rapide pour devenir indépendant financièrement, est de générer du cash avec un business et l’investir ensuite.

Certains ont plein d’idées reçues :

  • il faut créer quelque chose de nouveau
  • il faut beaucoup d’argent
  • il faut une idée géniale
  • il faut être le premier arrivé, sinon le marché est saturé

Ne pas se bloquer

J’étais moi-même dans cette démarche. Mais dans ces conditions, vous prenez beaucoup de risques. Le plus gros étant de ne jamais rien faire, parce que vous n’avez pas l’idée du siècle ! C’est un des enseignements que j’ai tirés du livre de R. Kiyosaki, « père riche, père pauvre ». Il est plus simple d’atteindre l’indépendance en passant à l’action, que de ne rien faire…

– Mais pourtant, quand tu arrives dans un marché déjà saturé, comment tu fais ? Faut des moyens énormes pour prendre des parts du marché !

– Tu as raison.

– Ah !

– Et tu as tort !

– …

– En réalité, tu vas devoir trouver un marché qui fonctionne déjà. Tu auras plein de concurrents… Mais le marché est validé !

– Je ne comprends pas.

– Le marché existe bien. Et de nouveaux clients arrivent chaque année. Si tu inventes toi-même ton marché, comme le fait souvent une start-up, tu prends le risque d’inventer quelque chose dont les gens n’ont pas besoin ! De travailler 2, 3, 4, 5 ans pour rien !

– Ah oui, je vois. Mais comment je prends des parts de marché.

– Tu dois te positionner sur un marché existant, et apporter ta touche personnelle. Une approche différente. Une spécialisation que les autres effleurent.

Je prends souvent l’exemple des croquettes pour chiens aveugles. Je ne sais pas s’il existe une particularité dans la nourriture pour les chiens aveugles. Mais s’il en existait une, c’est un marché très spécifique, sur lequel tu peux être sûr qu’il n’y a pas beaucoup de concurrence ! On appelle ça une niche ;o)

Le business en ligne

Le business en ligne est en plein essor. Il a un bel avenir et possède plusieurs avantages :

  • Peu de capital pour commencer
  • Public très large (des millions de personnes)
  • Facilité et rapidité de mise en œuvre
  • Réactivité, vous pouvez pivoter et adapter votre stratégie du jour au lendemain

Il y a plusieurs formes de business en ligne qui fonctionnent très bien :

  • L’infoprenariat (la vente de produit d’information en ligne)
  • L’affiliation
  • Le e-commerce
  • Le dropshipping

Si vous êtes débutant dans le domaine du business, je ne peux que vous conseilliez de vous orienter vers le business en ligne, même si vous n’y connaissez rien.

Des dizaines d’outils existent pour vous aider. Pas besoin de code informatique. Pas besoin de connaissances techniques.

Liberté

Une fois que votre immobilier vous rapporte de l’argent en mode passif, et que votre entreprise tourne avec un fort ROI… Vous êtes libre !

L’indépendance financière financière tant espérée. Celle pour laquelle votre motivation sans faille vous a porté !

-Euh, attends. Il n’y a pas d’indépendance, là. Je bosse dans l’immobilier et j’ai créé une entreprise. On est loin de l’indépendance financière ! Autant placer mon argent sur une assurance vie !

– Ahah, sur une assurance vie ! Tu pourras le faire, mais à la dernière étape… Tu sais qu’il y a des tas d’astuces pour automatiser tout ça.

L’indépendance financière, c’est de faire travailler POUR TOI un business qui rapporte (l’immobilier et ton entreprise).

À toi de les créer en mode automatisable. Puis tu diriges tes affaires et tu t’entoures de partenaires et d’employés pour que ça soit passif !

– Je comprends mieux… Je préfère !

Tout ce parcours d’investissement, il est là pour vous créer suffisamment de revenus passifs pour vivre. C’est la vraie richesse. La véritable indépendance.

Tu es libre de donner les orientations de tes affaires comme tu l’entends. Pour aller plus loin, tu t’appuieras, on l’a déjà dit, sur ton réseau. Tes partenaires, les investisseurs que tu croiseras… Tu t’en inspireras…

Arrivé là, vous avez donc atteint l’indépendance financière… Mais ce n’est pas fini !

Il faut faire grossir cette entreprise, en utilisant ce nouveau temps libre, cette nouvelle indépendance. Pour la pérenniser et assurer des revenus passifs conséquents.

Et le cash qui en sort, vous pouvez le réinvestir dans l’immobilier, le placement le plus sûr !

Voilà, la boucle est bouclée. Une entreprise performante qui alimente VOTRE immobilier…

Diversification

Pourquoi encore une étape, vers l’indépendance financière ? On a déjà pas mal d’indépendance, là, non ?

Pour sécuriser tout cela. Je l’ai dit en introduction : atteindre l’indépendance financière… ne pas devoir revenir au salariat !

Donc, l’argent qui vient du montage ci-dessus, je préconise de l’investir dans différents supports. Tous ne tomberont pas en même temps !

C’est ma règle de 3. Au moins trois investissements différents… dans tous ce qui assure un revenu passif !

  • Assurance vie
  • Bourse (PEA)
  • Comptes épargne
  • Autres supports immobiliers
  • Actions d’entreprises

Bourse

C’est un très bon moyen de diversification, une fois l’indépendance atteinte. La bourse offre diverses approches.

Certaines totalement passives, moins performantes que les approches très actives. Mais elles ont l’avantage de vous laisser du temps libre !

La bourse et assimilés (Tracker, ETF, …) ont la particularité de « bloquer » votre argent (votre capital ne sera plus liquide). C’est pour cela qu’elle arrive en dernière étape de ma méthode. Quand vous y êtes, à l’indépendance financière… Vous avez alors assez de CashFlow mensuel pour vivre largement. Cela devient alors un placement, à long terme, pour vous diversifier.

La diversification des placements à cette étape vous assure une indépendance financière à vie ! La vraie richesse :o)

OBJECTIF ATTEINT !!