Comment investir ailleurs que dans une assurance vie ? 2019-08-13T13:20:30+00:00

Comment investir ailleurs que dans une assurance vie ?

 

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : comment investir ? C’est souvent la première qui arrive quand on veut évoluer dans sa vie. Ne serait-ce que pour placer ses économies sur un autre support que le livret A ou l’assurance vie !

Je vais vous faire un aveu… C’est Gontran qui m’a donné l’idée de cet article. En effet, c’est comme cela qu’il a commencé à se poser des questions. Et qu’il en ait arrivé à se demander comment devenir investisseur. Si vous ne le connaissez pas encore, il s’agit d’un investisseur débutant. Il cherche, comme vous, à atteindre la liberté financière pour mettre sa famille à l’abri et profiter de la vie… J’ai commencé par lui expliquer ce qu’est un revenu passif. Il a compris qu’une assurance vie est moins efficace qu’un investissement dans l’immobilier.

Je propose de balayer la palette des possibilités simples. Nous allons parler investissement immobilier et revenus fonciers, loi Pinel et revenus locatifs, placement sur les marchés financiers, achat de matières premières… Voyons cela tout de suite…

Les premières questions

L’investissement immobilier

L’investissement en bourse

Le chemin de la réussite

Les premières questions

Voilà ce qu’il s’est passé. Gontran est marié et il a deux enfants charmants. Ils sont propriétaires de leur résidence principale. Comme vous le savez déjà, son épouse et lui-même ont une vie bien remplie : travail, activités sportives, taxi pour emmener les enfants chez les copains, visites de la famille… Bref, ils sont toujours à 100 à l’heure. Un jour de juillet, alors que les enfants étaient chez leurs grands-parents, il a pris le temps de faire les comptes avec son épouse. Oui, c’est Madame qui s’en occupe habituellement ! Ils communiquent assez pour qu’il soit au courant de leur situation bancaire, mais il a découvert quelque chose. Ou plutôt, il a pris conscience. Il a pris conscience qu’ils avaient un peu d’argent de côté ! Ils avaient 16 854€ sur un livret A. C’est plutôt bien !

Seulement voilà, un livret A, ça couvrait tout juste l’inflation. Le mettre sur une assurance vie ? Non, il serait bloqué. Et puis, ça n’apporte pas un rendement de fou !

Il s’est alors demandé comment faire fructifier ce pécule durement acquis. Il fallait d’abord prévoir un matelas de sécurité. Ensuite, il faut le placer sur un support sûr. Pas question de prendre des risques dans des placements hasardeux sur les marchés financiers !

Mais alors, comment faire pour obtenir du rendement ?

main qui écrit revenue avec une courbe de croissance

L’investissement immobilier

Gontran avait entendu parlé de moyens de faire baisser son impôt sur le revenu tout en plaçant ses économies dans un placement sûr : la pierre.

Un ami lui a conseillé de s’intéresser à la loi Pinel. Il s’agit de baisser son impôt sur le revenu en achetant des biens immobiliers et de profiter des revenus fonciers. En apportant ses économies, il fait également baisser le coût du crédit immobilier. Ensuite, grâce aux loyers perçus, il se rembourse tout en générant de l’argent ! Sur le papier, ça a l’air intéressant. Bien plus que l’assurance vie que lui a proposée son banquier ! Mais attention, les biens immobiliers proposés sont souvent loin des grandes villes et des pôles économiques ! Et alors les loyers ne sont pas assurés, et le dispositif chute !

Comment être vraiment rentable ?

– Gontran, tu as d’autres solutions pour investir dans l’immobilier

– Je te crois, mais comment faire ? Tu sais, je ne suis pas un expert !

– C’est pour ça qu’on est là :o)

L’immobilier est plein d’atouts. Tu y a accès facilement, et puis c’est concret. Mais il va falloir que tu te formes pour être capable de dénicher des biens vraiment profitables !

– On m’a toujours dit que c’est pas intéressant tant que tu as le crédit sur le dos. Et moi, j’ai pas le cash pour acheter comptant !

– C’est une croyance limitante. Tu as des solutions pour investir intelligemment et acheter un bien immobilier profitable de suite. En particulier, tu vas utiliser le levier bancaire.

– C’est quoi ?

– Tu sais qu’en mécanique, un levier permet de lever de grosses charges.

– Oui, ça parait évident.

– Et bien là, la charge, c’est le bien immobilier. Ton banquier va te fournir, à crédit, l’argent nécessaire à l’achat. Le locataire, lui, va te donner un loyer, qui va couvrir ton crédit… ainsi que toutes les autres charges liées au bien (impôts, taxes, charges de gestion…). Et toi, tu gardes le reste ET ton patrimoine grossit !

– Mais alors, j’avais pas besoin de mettre de l’argent de côté ?

– Si, bien sûr ! C’est même nécessaire. Tes économies vont servir à la sécurité.

D’abord, ça va mettre ton banquier en sécurité : tu lui montres que tu es capable de gérer un budget. Si en plus tu es déjà propriétaire de ta résidence principale, il va te kiffer ! Ensuite, la sécurité elle est pour toi ! Tu vas avoir des imprévus à gérer. Il te faut donc un peu de marge pour encaisser ces coups durs que tes revenus locatifs ne couvriront pas entièrement. Et tu te referas une fois l’orage passé !

L’immobilier, le premiers bon pas

En effet, l’immobilier permet d’optimiser son imposition, mais ce n’est pas son seul atout ! Il est plus facile d’accès que la bourse que nous allons voir ensuite. Il est plus sécurisant, grâce à des revenus fonciers qu’il génère. Les loyers perçus sont réguliers et assurent des revenus locatifs stables tout au long de l’année. De plus, l’immobilier est abordable. En effet, il n’est pas nécessaire d’acheter dans les grandes villes… Les meilleures affaires que j’ai faites sont dans des villes de 20 000 à 50 000 habitants ! Les revenus locatifs y sont corrects, et le prix d’achat beaucoup moins cher ;o)

Enfin, et surtout, il assure un patrimoine net. Le tout est d’acheter de la bonne manière, afin de générer du cashflow positif tous les mois. Dans les grandes lignes, on peut résumer un bon investissement immobilier comme ceci :

  • Pas dans de trop grandes villes
  • Utiliser les loyers perçus pour rembourser le crédit immobilier
  • S’assurer que les revenus locatifs couvrent toutes les charges
  • Bien choisir sa banque si on a déjà sa résidence principale
  • Mettre en place une routine

L’investissement en bourse

La bourse, Gontran s’y est intéressé. Mais n’y connaissant rien, il n’a pas osé. Il a bien fait ! Là encore, pour performer, il faut avoir des bases solides grâce à une formation adéquate. Et étudier les performances passées, pour déterminer sa stratégie.

Il existe bien des sociétés de gestion de portefeuilles, mais vous allez grever votre rendement !

– Donc, un débutant ne peut pas gagner ? Mais mon cousin a gagné 4 500€ l’an dernier grâce à la bourse.

– Il est peut-être habitué ?

– Non, il suit un peu depuis 4 ou 5 ans

– OK, déjà, il a de l’expérience. Et puis il a pu avoir de la chance. Et tant mieux ! Moi, je te propose une approche plus sûre.

– Pourquoi ? On pourrait y aller au feeling !

– N’oublies jamais que ce que tu mets en bourse, c’est : de l’argent que tu as déjà, et de l’argent que tu peux te permettre de perdre !

– …

– Oui. D’abord, on ne te prêtera pas d’argent pour jouer en bourse.

– Effectivement

– Ensuite, le capital investi n’est pas garanti !

– C’est mort, alors ?

– Non, mais tu dois connaître les ficelles avant de jouer les économies de la famille. Tu peux commencer par miser sur les matières premières, elles sont souvent stables, si tu prends un bouquet.

– Mais si je comprends bien, il faut prévoir l’avenir ?

– Exactement. Il faut analyser la situation présente, comprendre les performances passées, pour déterminer une stratégie efficace.

La bourse, du bien… et du moins bien

Évidemment, on entend parfois des gains records en bourse. On entend aussi parler de pertes tout aussi immenses.

On sait aussi que l’accès est très simple : il suffit de savoir cliquer sur des boutons. Mais attention, ce n’est pas un jeu ! C’est du vrai argent ! Il faut aller chercher les informations, les croiser pour vérifier, en sortir une analyse. Ensuite, il faut adopter une stratégie

Maintenant, pour investir dans les marchés financiers, il faut savoir que des techniques existent pour optimiser largement vos rendements. Les professionnels vont beaucoup plus loin, mais je vous livre ici quelques exemples :

  • Mettre en place des stop-loss
  • Investir dans un portefeuille équilibrer, sans se soucier des performances passées ou tenter de prédire l’avenir
  • Mettre en place une routine
  • Ne pas faire appel à des sociétés de gestion, vous pouvez faire par vous-même
  • Effectuer des trades aux meilleures heures pour votre stratégie

Le chemin de la réussite

Vous remarquerez que la routine est un point commun des investissements rentables. En effet, il faut user de méthode. Il faut être sérieux. Vous voulez des résultats meilleurs que 90% des investisseurs ? Il faut être meilleur que 90% des investisseurs ! Il faut être plus assidu que 90% des investisseurs. Il faut être plus au courant des bonnes méthodes que 90% des investisseurs. Et alors, je vous promets que vous aurez les résultats

Je pars sur le principe qu’un livret A est autour de 0,75% de rendement.  Une assurance vie avoisine les 2%…

On peut estimer qu’un bon investissement en bourse rapporte 7%. On a fait un bond !

Enfin, on peut escompter qu’un bon investissement dans des biens immobiliers va rapporter 12% (pas en loi Pinel, vous l’aurez compris !). Mais il représente une grosse somme d’argent à investir, même si elle est couverte par un crédit immobilier.

Pour stabiliser tous ces gains, il vous faudra apprendre à gérer votre argent avec une bonne fiscalité. Il ne s’agit pas de perdre les revenus locatifs que vous aura apporté votre investissement immobilier. C’est ce que je veux éviter en vous donnant des astuces qui vous aideront à payer moins d’impôts.