Investissement immobilier » Comment j’ai géré les entrées/sorties de mes locations de courte durée ?

Comment j’ai géré les entrées/sorties de mes locations de courte durée ?

Bienvenue

Arrivée autonome, départ autonome : comment gérer ? C’est un des problèmes à résoudre pour mettre en place une location courte durée ou une location saisonnière : la gestion des clefs lors des entrées ou sorties des clients. Sécurité, praticité, flexibilité… Je te donne toutes les informations pour gérer comme moi une arrivée autonome et un départ autonome des voyageurs !

Merci à notre partenaire igloohome.fr pour ses conseils et ses produits de grande qualité !

Appartement 1

Tu le sais, mes premiers investissements sont en location de courte durée. Ça permet de booster le rendement ! Mais la contrepartie est une gestion très prenante !

Tu dois gérer tout un tas de choses dont je t’ai parlé ici.

Hé bien j’ai trouvé LA solution pour gérer les arrivées et les départs de mes voyageurs ! Je te l’ai déjà dit, je préfère les arrivées/départs simples… Même lorsque je suis voyageur moi-même ! Du coup, cette solution de proposer à mes clients une arrivée autonome s’est imposée. Mais de là à être sûr de ce que je voulais mettre en place, il y a un monde… Bienvenue dans un monde où chacune de tes décisions peut impacter ton cashflow !

Appartement 2

Et ici, on va parler d’un coût non-négligeable : les arrivées (checkin) et les départs (checkout) des clients. Tu dois savoir que de façon habituelle (dans ce que j’ai trouvé pour mes appartements en villes moyennes ou petites), les check-in et les check-out sont facturés en moyenne 10€ à 15€. Chacun. Il faut optimiser ça pour augmenter le rendement de ton investissement !

Je vais donc t’expliquer tout le cheminement qui a fait que tous mes logements en location courte durée sont équipés de ce produit qui répond à toutes mes attentes.

 

 

La Solution Technique

OK, on a dit qu’on va gérer des arrivées autonomes… Soit, on fait quoi maintenant ?

La solution de la boîte à clefs s’impose donc. On pourrait même dire une boîte à clefs à code. Pour ne pas avoir à gérer une clef de la boîte à clefs… On s’en sort plus ! Le code peut se transmettre par voie électronique. Bon, donc, je vais installer une boîte à clefs qui s’ouvre grâce à un code.

Mais laquelle ? On voit tous très bien ce qu’est une boîte à clefs mécanique. Ça vaut 15 balles dans un magasin de bricolage mais ça peut être robuste et suffisant si le logement n’est pas très loin de chez toi. Comme ça, tu peux modifier le code de temps en temps. Ça n’est pas mon cas, alors je laisse tomber cette solution.

Alors, pourquoi pas la boîte à clefs connectée ? C’est à la mode et ça a l’air de fonctionner. Mais comme toujours, je me suis demandé quels étaient les points faibles. Le prix, bien sûr. Plus cher que la boîte à clefs mécanique. On en trouve de toutes les qualités et à tous les prix. En tant que gadget, c’est le top. On peut avoir en temps réel les horaires d’ouverture et de fermeture de la boîte. OK, et après ? Ça va être marrant pendant un temps, et puis plus d’intérêt…

En continuant mes recherches, je suis tombé sur ceci. Une boîte à clefs sécurisée, paramétrable de façon électronique, mais non connectée au wi-fi. Et moi, j’aime bien mes appartements. Je n’ai pas envie d’avoir des squatteurs ! Si la boîte qui contient mes clés n’est pas connectée au réseau, elle ne se fera pas hacker ! CQFD. Cette solution me plaît bien. Je creuse un peu…

Tu me suis ? Je te raconte…

 

 

Le produit parfait pour moi !

Je te l’ai dit plus haut, je n’ai pas besoin d’avoir un suivi à la minute de l’ouverture de la boîte à clefs. Ça ne m’avance pas beaucoup et j’ai autre chose à faire. Je te rappelle qu’on parle d’un revenu passif. Pas d’espionner l’heure d’arrivée et de départ de mes clients… Ça passe par une solution qui permette aux clients de bénéficier d’une arrivée autonome.

En revanche, la sécurité est importante. Mécaniquement, c’est le cas de toutes les solutions proposées par igloohome.fr. Mais électroniquement, je ne comprenais pas comment ça pouvait marcher ! J’ai donc visionné quelques-unes de leurs vidéos. Il y en a suffisamment pour comprendre le fonctionnement et même anticiper si on va arriver à se débrouiller pour le montage. Tout est bien expliqué.

Bilan de ma recherche de solutions

Bon, on se pose deux minutes. Il est 4h du matin, mon premier appartement va être mis en location dans 10 jours… Il faudra qu’il dispose d’un système pour l’arrivée autonome des clients… et je viens de trouver cette solution qui me plait. À ce moment-là, la serrure à code me plaît beaucoup. Cette serrure électronique apporte de jolis avantages. Elle s’appelle « Mortise ». Ça veut « mortaise » en anglais. Et si comme moi avant de découvrir ce site, tu ne sais pas ce que c’est : c’est le trou sur le côté qui va recevoir la partie métallique que tu actionne avec ta clef, pour verrouiller ta porte. Merci Jamy, on revient à notre histoire !

Mon choix : Igloohome Keybox

« Je vais me coucher et je chercherai d’autres solutions demain. » Le lendemain, j’ai cherché des concurrents. Rien de probant. Je retombais sur les boîtes mécaniques ou les serrures connectées. Bon, je reviens faire un tour sur Igloohome…. J’aime bien cette boîte à clef, aussi. Finalement, elle me laisse la liberté de gérer des jeux de clefs (pour moi, pour la société de ménage, pour les clients). Et je peux quand même changer le code de temps en temps ou entre les clients, à loisir.

Et puis les clients, comment vont-ils réagir à une serrure électronique ? Même si c’est simple, il faut toujours simplifier. Voilà un système qui répond à mes attentes de sécurité, de simplicité et de flexibilité au niveau des codes.

OK, je me décide : va pour cette Keybox !

 

 

L’installation

Je retourne à mon appartement pour en finir la mise en place. Hé oui, en location de courte

durée, tout doit être parfait !

Je prends un moment pour bien installer ma « Keybox » (tu auras traduit son nom, j’en suis sûr !).

C’est le premier contact de mes clients avec mon appartement. Ça doit fonctionner correctement. Et puis, c’est installé dans le couloir. En prenant mon temps, j’ai mis 30 minutes à bien installer la boîte sur le chambranle de la porte d’entrée, créer mon compte Igloohome et configurer mon code « Master ». Celui qui est toujours valable et que je garde pour moi. Le mien, c’est… Ah bah non, je viens de te dire que je le garde pour moi !

 

 

La gestion des codes

J’ai ensuite créé un code pour la société de ménage et un code temporaire pour les clients. Aujourd’hui, je ne peux pas gérer la création automatique de code pour chaque client via la société qui gère mes appartements. En effet, comme les annonces sont sur plusieurs plateformes (Airbnb, Bokking, Abritel…), on ne peut pas encore automatiser un code unique pour chaque client. Mais cela viendra très vite.

D’autant que Igloohome a déjà tout prévu de son côté pour que cela soit possible. Ils ont même prévu une connexion directe avec Airbnb. Dès qu’une réservation est confirmée, boum ! Un mail avec le code unique du client est envoyé. [la phrase suivante est plus pour les geeks] Une API est disponible pour générer les codes à chaque réservation.

Ce code temporaire pour les clients, donc, ne peut pas être changé par le réseau, puisque la boîte n’est pas connectée… MAIS, au moment de l’initialisation, des millions de codes se sont synchronisés entre mon téléphone (et mon compte Igloohome) et la Keybox. Ils sont prêts. À chaque création de code, ils sont déjà prévus dans la Keybox. C’est là l’astuce qui me permet de ne pas être connecté et de gérer quand même mes codes. C’est la solution qui me le proposait, et c’est cette sécurité supplémentaire qui m’a convaincu.

Il me suffit de générer le code dans mon appli et de le transmettre à mes contacts.

C’est ce que je fais pour chaque appartement (au moment où je t’écris, j’en suis au quatrième avec cette solution).

 

 

Bilan de mes premières utilisations

Je ne vais pas te parler ici de l’installation ou de la configuration de mon compte. Tu as déjà compris.

Mais comment cela a-t-il fonctionné avec mes premiers clients ? L’arrivée autonome et le départ autonome ont-ils fonctionné ? Mes clients de Airbnb, Booking, Abritel ou Morning Croissant ont-ils pu rentrer tous seuls ?

Hé bien, j’en sais rien ! Ou plutôt, si : je sais qu’il n’y a pas eu de problème… puisque je n’ai pas eu d’appel ! Pas eu besoin de partir en catastrophe pour 2h de route avec un client mécontent qui attend son logement ! Et bien sûr, pour les petits malins, je sais qu’ils sont rentrés dans les appartements… Dans l’article précédent, je t’ai dit que j’avais des yeux sur place entre chaque clients.

Donc, le système ne pose absolument aucun problème à l’utilisation par des clients. Il a fonctionné parfaitement pour mes appartements.

C’est vrai, je te le rappelle : je n’ai pas les heures d’ouvertures de la boîte à clefs. En réalité, je peux les avoir : le journal de la Keybox me les donnera si je me connecte en Bluetooth. Mais je te rappelle également que je suis investisseur, pas voyeur ! Je veux que les clients viennent chez moi, qu’ils soient contents de leur séjour et qu’ils me laissent de bons commentaires. C’est tout…

Et la Keybox de Igloohome m’a permis de gérer sereinement les arrivées et départs autonomes…

 

À bientôt pour un prochain article,

Renaud

 

2019-08-04T00:07:56+00:00