Accueil » Comment faire connaitre son blog ?

Comment faire connaitre son blog ?

Tu te demandes comment faire connaitre son blog et avoir plus de visiteurs et gagner plus de revenu ? Dans cette vidéo je t’explique les bases du référencement google avec un site WordPress pour être mieux positionné dans le moteur de recherche Google et avoir plus de trafic sur ton site internet. J’aborde d’une manière introductive la recherche de mots clés pertinents, la vitesse de son blog, le contenu optimisé, le maillage internet et le backlinking vers son blog. Si t’as aimé cette vidéo met moi un pouce vers le haut et abonne toi à ma chaîne. On va voir comment référencer son site sur Google. Le problème c’est que tu viens d’avoir te créer ton site, super, ça fait même déjà quelques mois, mais tu n’as personne qui le visite. Il faut comprendre pourquoi, on va voir ça.

 

Bien choisir les mots clefs

Alors, première chose, étudiez bien vos mots clefs. Il faut bien comprendre que cela ne sert à rien de dépenser du temps, de l’énergie et de l’argent pour des choses qui sont mal pensées et mal conçues avec un mauvais plan.

Je m’explique : par exemple, je prends un mot clef, « livraison fleur », est-ce qu’il vaut mieux taper « fleur livraison », « livraison fleur », est-ce que tu les mets au pluriel ? Comment tu fais ?

En fait, en suivant ma technique tu vas savoir comment faire. Je te donne les outils pour cela. Tu vas voir qu’il y a une différence peut-être de dix fois, cent fois entre « fleur livraison ». « livraison fleur» au singulier c’est peut-être mille recherches par mois et « livraison fleur » au pluriel c’est peut-être cent milles recherches par mois.

Bien choisir ses mots clefs c’est ultra-important.

Sur ton blog, Il va falloir créer absolument du contenu de qualité. Une chose importante également, c’est que tu vas devoir créer des articles de minimum mille mots. Chaque article de 1000 mots sera rédigé spécifiquement pour un mot clef (une expression plus exactement).

Comment on fait pour rechercher ces mots clefs ?

Plusieurs outils, il y en a un que j’aime bien particulièrement, il est payant, il s’appelle Secockpit. Je vous mettrais le lien dans la description (ce n’est pas un lien affilié, je n’ai rien à gagner).

Secockpit recherches les mots clefs un petit peu comme sur Google Adwords. Secockpit coûte entre 30 et 90 euros par mois. Vous pouvez le prendre un seul mois, vous faites toute votre analyse de mots clés puis vous exportez un fichier Excel. Dans 6 mois quand vous avez à nouveaux besoin de faire des recherches de mots clés vous le reprenez.

Pourquoi Secockpit ? Parce que l’avantage contrairement à Google Adwords, c’est qu’il va vous donner pour chaque mots clés : le volume de recherche et la compétition naturelle. Je ne parle pas de la compétition « Adwords » mais bien de la compétition en recherche naturelle.

L’’intérêt c’est d’aller trouver un optimum entre beaucoup de recherche et peu de compétition naturelle. Vous allez pouvoir trouver de belles niches avec cet outil de référencement. Vous pouvez trouver des grosses niches comme des petites niche à mille recherches par mois et quasiment pas de concurrents. Avec des niches comme celles-ci, on peut se positionner assez facilement et assez rapidement, en trois mois, six mois ça fonctionne.

Le troisième outil SEO intéressant pour faire ses recherches de mots clefs c’est SEMrush. SEMrush, fait cette analyse de concurrence naturelle et bien d’autre choses encore mais je n’ai pas encore vraiment utilisé cette fonctionnalité de recherche de mots clés. C’est d’ailleurs un des essais que je vais faire prochainement : faire des recherches des mots clefs avec SEMrush. Je souhaite voir la pertinence des résultats vis-à-vis de SECockpit.  Avec SEMrush, l’avantage ce que vous avez quelques recherches par jour ou par semaine gratuites.

Avant de commencer quoi que ce soit sur votre SEO ( Search Engine Optimisation). Commencez par vos analyses de mot clef. Une fois que vous avez votre fichier d’expressions clefs et que vous avez ciblé quelles expression clés vous voulez travailler vous pouvez passer au point numéro 2.

Le référencement à proprement parlé

Point numéro 2, une fois que vous avez trouvé le mot clef, comment fait-on pour référencer ce mot clef ?

Avant tout, il faut comprendre quelque chose. Pour le référencement de blog il y a 3 axes : Premier axe, le contenu. Deuxième axe, le maillage des liens internes de votre blog. Un blog a beaucoup d’articles et de mots clefs, et il est important de bien relier tout cela ensemble. Troisième axe, c’est ce que l’on appelle les backlink, c’est les liens qui proviennent des sites extérieurs. C’est les 3 axes sur lesquels il faut travailler.

Le contenu

Le contenu aujourd’hui est beaucoup plus important pour qu’il y a quelques années. A l’époque Google était beaucoup moins exigeant. Aujourd’hui, Google est très exigeant. On peut s’attendre même à ce que Google continue à être de plus en plus exigeant. Google est exigeant non pas sur le contenu mais sur le fait de faire plaisir à l’utilisateur. C’est le service de Google, Google est là pour apporter une solution aux gens qui cherchent quelques choses sur internet. Si vous y répondez au plus juste, mieux google va vous mettre en avant. Aujourd’hui, ça passe par le contenu.

Je ne vais pas rentrer trop en détail dans cette vidéo mais sachez tous de même que pour le contenu, il te faut au minimum 1000 mots par article. Ne bourrez pas de mots cléfs, utilisez des synonymes, des variations, et des mots liaison entre les mots clefs. Pensé à mettre vos mots clés dans le titre et la méta description. Ne remplissez pas le champ Keyword ce n’est plus utilisé. Remplissez votre méta description, c’est vraiment très important. Dans le méta description ne vous permettez pas juste de petit copier-coller une partie de votre article, recréer un petit texte ne serait-ce que pour ça.

La vitesse du blog

Pour en revenir à ce que je viens de dire, il y a un autre point sur lequel on peut travailler, c’est la vitesse du blog. Mais vous voyez c’est lié, plus votre site va vite, plus l’internaute est satisfait. Cela va dans le bon sens pour Google donc il va mieux vous référencer.

 

Le maillage de liens internes

Le maillage de lien interne, il y a plusieurs façons de le faire. La méthode qui me plaît le plus c’est ce les spécialistes du référencement appellent le « cocon sémantique » ou encore « silo ».

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Un cocon sémantique c’est le fait de créer des pages et des sous pages parents / enfants. Par exemple, vous avez la catégorie voiture et ensuite vous avez les 4×4 et après vous avez les 4×4 cabriolets. Vous voyez, ça fait des niveaux. Et si par exemple dans le même blog vous parlez des pneus avec des pneus été, des pneus hiver, des pneus à clous… Ces deux mondes la voiture et les pneus, doivent être séparé. L’idée générale est de faire des pyramides. Dans cet exemple, une pyramide voiture et une pyramide pneu. La méthode du « silo » également appelé « cocon sémantique » fonctionne très bien mais demande pas mal de rigueur. Il existe d’autres méthode de linking interne qui sont plus simples mais moins efficaces.

Le backlink

Le backlink, ça c’est les liens qui viennent des blogs extérieurs. Ces liens qui proviennent d’autres blog sont très important quoi qu’on en dise. Attention cependant, Google n’aime pas les liens peu qualitatifs et il n’en faut pas en abuser, donc évitez toute technique de blackhat. Le blackhat c’est du mauvais référencement, de la triche.

Pour le référencement de votre blog, Google prend en compte les backlinks provenant de l’exterieur et il vérifie que ses liens soient de qualité, que la thématique et le contenu soit en rapport avec votre blog. Vous devez vous abstenir de faire des backlinks qui ne sont pas de bonne qualité ou dans une thématique complétement différente de votre blog.

Vous pouvez commencer par vous faire des backlinks qui proviennent d’annuaires spécialisés sur votre thématique, éviter les annuaires généralistes. N’en mettez pas trop non plus entre 5 et 10 étalés sur deux mois, pour commencer c’est pas mal.

Ensuite vous pouvez faire des backlinks via des forums spécialisés, une cinquantaine étalée sur 3 mois. Ensuite, c’est ça qui, une fois que vous aurez cette base-là.

Vous pouvez également faire quelques articles invités sur d’autres sites blogs dans votre thématique. Vous envoyez un mail où vous expliquez que vous voulez faire un article invité ou vous vous arrangez ensemble sur le contenu de l’article. Vous rédigez un article entre 1000 et 3000 mots et à l’intérieur de l’article vous faites un lien vers votre blog. Ne faites pas un lien vers votre home page mais faites plutôt un lien directement sur une de vos pages ou article (lien profond) qui est le plus en rapport avec l’article invité.

Les clics en première page Google

Voilà, c’est juste un petit rapide aperçu de ce qu’il faut faire, les bases en référencement de blog. Si vous appliquez ce que je viens de vous dire, il y a forte chance que vous vous retrouviez sur la première page Google sur un mot clef pas trop concurrentiel dans moins de 3 mois.

Petite information supplémentaire, dans la première page Google, vous voyez par exemple le premier résultat, deuxième résultat, troisième résultat… Le premier résultat, il ne va pas avoir 100% de clics, il n’a que 33% de clics. Le deuxième il à 17% et le troisième 11%. Je ne vous laisse pas imaginer ce qui arrive si vous n’êtes pas dans la première page de Google.

Cela vous donne une idée du trafic que vous allez pouvoir obtenir si par exemple vous êtes en train de chercher vos mots clefs. Par exemple, vous voyez 1000 recherches par mois sur ce mot clef. Eh bien si vous êtes premier dans Google vous allez avoir 33% de clics, soit 330 clics par mois.

Le suivi et l’analyse de vos mots clefs

Un point important pour vous, pour votre motivation. Faites un suivi de position de vos mots clefs. Pour cela, il y a différents sites, « positeo » permet une recherche de position manuelle. Sinon il y a pas mal d’appli sur les smartphones qui existes, elles sont gratuites et du coup ça vous permet de jeter un coup d’œil quand vous avez un petit peu de temps. Suivez de près également Google Analytics pour voir le trafic sur votre blog. Vous allez avoir besoin de cet outil par la suite pour suivre et améliorer la conversion afin d’améliorer vos ventes grâce à votre blog.

 

Le pouvoir de la longue traine

Juste un dernier point sur lequel je veux vous parler. C’est ce que l’on appelle la longue traîne.

Pour commencer, ne cherchez pas à vous positionner sur des mot clefs à 1 seul mot. C’est difficile voire impossible de se positionner dessus. Avec une expression clef de 2 ou 3 mots, c’est très bien mais cela reste assez long à positionner. Donc si vous débutez, je vous dirais de commencer avec une expression clé de 4 mots ou plus. C’est ce qu’on appelle la longue traîne. Les volumes de recherche vont s’effondrer mais il n’y aura plus de concurrence. Si une personne tape exactement l’expression à cinq mots que vous avez ciblée, c’est vous qui allez être en premier page de google. C’est assez efficace quand vous voulez pénétrer un marché qui est saturé et que ça devient compliquer car il y a pas mal de concurrence. Du coup avec la longue traine cela devient possible d’acquérir du trafic car le volume de recherche de la niche est très élevé et par conséquent le volume de votre longe traîne est quand même assez élevé.

 

https://secockpit.com/fr/

 

Lien vers la vidéo Youtube: Comment faire connaitre son blog ?

2018-08-03T13:58:11+00:00